Céline Granier, avocat fiscaliste, travaille en complémentarité avec des experts-comptables

Du point de vue de l’entreprise, les experts-comptables et les avocats fiscalistes sont des partenaires essentiels. Ils interviennent de manière complémentaire sur les dossiers comptables, financiers et fiscaux.

partenaires
  • Si vous êtes chef d’entreprise, le choix de votre expert-comptable et de votre avocat fiscaliste constitue une décision capitale. En effet, vous avez besoin de leur conseil et de leurs expertises respectives pour gérer l’entreprise. Ils sont vos partenaires pour élaborer la meilleure stratégie fiscale.
  • Si vous êtes expert-comptable, vous aurez besoin des compétences d’un avocat fiscaliste pour des questions fiscales très techniques. Ce sera le cas sur des sujets de TVA, management fees ou des holdings par exemple. Par ailleurs, vous travaillez de concert avec l’avocat fiscaliste durant les contrôles fiscaux. L’objectif étant de défendre le client et d’éviter le contentieux.

Les bénéfices d’un partenariat avocat fiscaliste / expert-comptable pour le chef d’entreprise

L’expertise des avocats fiscalistes et celle des experts-comptables se complète et en particulier dans le cadre des contrôles fiscaux. Au travers d’une collaboration étroite, le chef d’entreprise en retire d’immenses bénéfices. Pour rappel :

  • Les avocats maîtrisent la procédure fiscale et les règles fiscales grâce à une veille fiscale permanente. Ils savent comment interagir avec les inspecteurs des finances publiques et leur hiérarchie.
  • Les experts-comptables connaissent parfaitement les rouages financiers de l’entreprise.

Les deux professions plus en détails :

La mission de l’expert-comptable définie par l’ordonnance du 19/9/1945 et modifiée par la Loi du 8/8/1994, consiste à tenir et surveiller la comptabilité. A la fin de chaque exercice, les liasses fiscales au nom de l’entreprise sont adressées aux services des impôts des entreprises. En savoir plus.

La mission des avocats réglementée par les Lois des 31/12/1971 et 31/12/1990, et le décret d’application du 27/11/1991, se rapportent à conseiller, défendre et assister les clients dans tous les domaines du droit. Parmi leurs champs d’intervention, la fiscalité constitue un secteur spécifique qui vise la sauvegarde des intérêts financiers des entreprises. En savoir plus.