avocat

01 40 03 05 02

Les 5 choses à savoir pour bien remplir votre déclaration d’impôt sur les revenus 2020

En 2021, vous allez déclarer les revenus perçus en 2020.
Résident en France, vous devez déclarer tous les revenus de source française et étrangère.
Si vous êtes non-résident, vous déclarez en France les revenus de source française uniquement, comme les revenus tirés de la location d’un appartement situé en France.

Voici le calendrier des dates limites de déclaration en ligne et papier :

  • Départements 1 à 19 et non-résidents (zone 1) : 26 mai 23h59
  • Départements 20 à 54 (zone 2) : 1er juin 23h59
  • Départements 55 à 976 : 8 juin 23h59

Déclaration papier : 20 mai 2021 23h59 pour les résidents et non-résidents.

Avant de débuter votre déclaration, il est important de vérifier les déclarations précochées ainsi que les revenus préremplis. Cette étape préalable est indispensable.
Si vous constatez une erreur vous pouvez rectifier. 

Nous vous présentons 5 nouveautés et points clés pour remplir votre déclaration et éviter un contrôle fiscal.

FRAIS DE TELETRAVAIL EXONERES JUSQU’A 550 EUROS

L’allocation versée par les employeurs à leurs salariés au titre du télétravail à domicile en 2020 est exonérée d’impôt sur le revenu. L’administration fiscale a fixé un plafond annuel de 550 euros. Au-delà, l’allocation est fiscalisée.

Certains salariés peuvent choisir de déduire leurs frais réels. Cette option nécessite une simulation préalable.

LES REVENUS DES PLATEFORMES COLLABORATIVES

Parmi les nouveautés, les revenus des plateformes type airbnb sont préremplis sur la déclaration. En effet, ces plateformes sont tenues de transmettre les revenus réalisés par chaque contribuable à l’administration fiscale. Les contribuables ont également reçu un récapitulatif de la plateforme.

Conclusion : si vous n’avez pas déclaré ces revenus les années précédentes, il est recommandé de régulariser spontanément.

CREDIT D’IMPOT DE 50 % POUR LES BAILLEURS SUR LE LOYER DE NOVEMBRE 2020

L’État a mis en place un crédit d’impôt de 50% à destination des bailleurs (professionnels et particuliers) de locaux commerciaux qui ont renoncé à leur loyer du mois de novembre 2020. À la condition que “le loyer exigible concerne des entreprises employant moins de 250 salariés qui sont fermées administrativement en novembre ou qui exercent leur activité principale dans un secteur mentionné à l’annexe 1 du décret 2020-371 (hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport et culture…).” Au-delà de 250 salariés (et jusqu’à 5.000), le crédit d’impôt est aussi de 50%, mais il couvre seulement les deux-tiers du loyer. 

En pratique, les bailleurs particuliers qui ont abandonné le loyer de novembre 2020 doivent l’indiquer à la case 7LS du formulaire 2042 RICI (Loyers abandonnés à une entreprise, dispositions Covid-19).

DOUBLEMENT DE LA LIMITE DE DEDUCTION DES DONS

Le plafond de dons au profit d’associations dites Loi Coluche (fourniture de repas, personnes en difficulté, lutte contre les violences conjugales) a été relevé à 1.000 euros. Celui-ci ouvre droit à une réduction d’impôt de 75%. Le montant du don doit être indiqué dans le formulaire 2042 RICI (case 7VA). Lorsque le montant des dons excède 1.000 euros, l’excédent ouvre droit à la réduction d’impôt au taux de 66 %, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il est automatiquement retenu au titre des dons aux organismes d’intérêt général.

Conservez le reçu fiscal qui vous est envoyé par l’association. Il sert de pièce justificative en cas de demande de l’administration fiscale.

DECLARER LES COMPTES A L’ETRANGER

Les comptes détenus à l’étranger doivent être déclarés sur l’imprimé 3916 qu’il soit actif ou pas. 

Il est fort possible que cet imprimé soit précoché sur votre compte en ligne.

Là aussi, il est conseillé de régulariser spontanément les comptes non déclarés les années passées. En effet, le risque est une amende de 1 500 euros par année, et compte non déclaré. La sanction peut être plus importante et une procédure pénale engagée.

Une fois vos revenus, réductions et crédits d’impôts déclarés, vous recevrez votre avis d’imposition. Votre prélèvement à la source sera mis à jour. Si un complément d’impôt doit être versé il le sera sur les derniers mois de l’année. Vous pourrez également modifier votre taux de prélèvement à la source si vos revenus prévisionnels 2021 ont diminué. Ou bien stopper le prélèvement par exemple sur les revenus fonciers si vous ne percevez plus de loyers.

Des arbitrages seront donc à faire.Nous sommes à votre disposition pour vous assister au titre de vos déclarations des revenus 2020.