avocat

01 40 03 05 02

Impôt sur le revenu / patrimoine : 5 choses à savoir pour bien terminer 2021 et optimiser 2022

Voici nos conseils pour alléger votre addition fiscale sur les revenus de l’année 2021. Ces actions sont à mener avant le 31 décembre 2021 :

  • Don Coluche :

Faites un don à une association d’aides aux personnes en difficulté (par exemple « les restaus du cœur »). Votre don ouvre droit à une réduction d’impôt de 75 % plafonnée à 1 000 euros.

Vous donnez 1 000 euros, vous avez une réduction d’impôt de 750 euros.

Si vous avez des disponibilités en fin d’année c’est un bon moyen de réduire sa charge fiscale.

  • PER : plan épargne retraite

Les sommes versées sur un PER (Plan d’épargne Retraite) sont déductibles des revenus imposables de cette année. Cette déduction s’applique dans la limite d’un plafond fixé pour chaque membre du foyer fiscal (indiqué sur l’avis d’impôt). Il peut être mutualisé pour les couples mariés ou Pacsés. Une majoration est possible en tenant compte des plafonds non utilisés des 3 années précédentes.

Donc en faisant un versement avant le 31 décembre vous préparez votre retraite et vous défiscalisez.

A voir avec votre conseiller en gestion de patrimoine.

  • Gérer son prélèvement à la source (PAS) :

Soyez proactifs dans la gestion de vos impôts et du prélèvement à la source. Par exemple si vous avez vendu un bien immobilier en novembre 2021 et que vous ne souhaitez pas le louer avant quelques mois, vos revenus fonciers 2022 vont baisser. Donc diminuez votre prélèvement à la source sur les revenus fonciers courant 2022.

Vous perdez de la trésorerie. 

  • Présents d’usage pour Noël :

Il est courant de donner de l’argent à ses enfants ou petits-enfants pour Noël. L’administration ne pourra pas les requalifier en donation s’ils sont proportionnés à l’état de fortune du donateur. Soyez vigilants malgré tout. Si vous n’avez jamais donné à vos enfants ne donnez pas 20 000 euros à chacun.

  • Régulariser votre situation fiscale 

Il est toujours possible et conseillé de régulariser spontanément sa situation avec l’administration fiscale. En effet, en cas d’oubli ou d’erreur, prenez les devants, vous serez mieux traité par les services fiscaux. L’assistance d’un avocat sera nécessaire pour faciliter les relations avec le service.